Anatopées - Arnaud Lesage
        
Anatopées
En 1996, Arnaud Lesage a été frappé par une curieuse ressemblance entre deux de ses images d’archives. Toutes deux, bien que prises dans des pays différents, se conformaient à une même structure graphique : une forme verticale placée au centre d’un paysage. À sa préoccupation d’alors, «que photographier ?», ce qui n’était peut-être qu’une coïncidence suggérait cette réponse par l’absurde : le projet de « faire la même image n’importe où dans le monde ».

C'est en ayant à l'esprit ces deux images-modèles qu'il a entrepris d'en collecter de nouvelles, axées sur le même principe graphique de cette apparition verticale. Mais en marge des ressemblances attendues, apparaissaient au fil du temps des différences, des décalages, de possibles complémentarités qu’il convenait d’agencer au plus juste. Ainsi Arnaud Lesage a-t-il élaboré des assemblages de quatre images, offrant au regard de les comparer, au sein d’une disposition avalisant la forme verticale d’origine.

Le matériau photographique qui génère ces assemblages est une collection de quelques milliers de clichés, sans cesse augmentée par les plus récentes prises de vues. Dans le prolongement des derniers voyages se constituent des séquences qui renouvellent la lecture de l’ensemble de la série, en confrontant les plus récentes images aux archives. Un système d’alimentation réciproque fonctionne donc entre prises de vues et réalisations.
Ce travail est définitivement en cours, suspendu entre l’invraisemblable projet et l’inachevé tangible ; il entrecroise actuellement des clichés réalisés dans une trentaine de pays.


Le mot "Anatopées" est un néologisme, des racines "ana" et "topos".

Tirages pigmentaires sur papier photographique mat pur coton : L55 X H142 cm, les quatre images étant imprimées sur la même feuille
Diaporama : https://www.youtube.com/watch?v=DGhwl0oSiy0
Top